Résumé du projet

 

Le transport par voie navigable émet trois fois moins de CO2 que le transport routier. Le transport par barge est principalement utilisé pour les gros volumes, car une péniche remplace beaucoup de camions. ST4W vise à convaincre les expéditeurs qui expédient des marchandises palettisées d'expédier du fret routier par voie maritime. Ces flux sont souvent de petite taille et très diversifiés, chargés, transportés et livrés principalement par des PME, avec des schémas de distribution complexes. Les flux de palettes, chargés directement dans des barges ou groupés dans des conteneurs, doivent être consolidés pour l'expédition par eau. Une ingénierie logistique efficace est essentielle pour assurer la consolidation du fret, ce qui nécessite une synchronisation précise entre les opérateurs et une approche collaborative exigeant un changement organisationnel et comportemental de la part des professionnels de la logistique. Des outils de communication efficaces, simples et peu coûteux, utilisant des standards mondiaux sont indispensables.

 

Une coopération durable et plus étroite entre les acteurs des voies navigables et leurs partenaires de la chaîne d'approvisionnement permettra à plus de clients d'utiliser le transport fluvial (du changement mental au transfert modal) et donc de réduire les émissions de CO2.

Objectifs du Projet

À l'heure actuelle, il n'existe pas d'outils dédiés au transport par voie navigable, et les systèmes maritimes sont trop chers pour les PME. C'est un problème critique, d'autant plus que 85% du fret fluvial européen est concentré sur le territoire de l'ENO. ST4W propose donc une solution de gestion pour le transport fluvial, offrant aux petits acteurs un accès plus simple et moins onéreux à des données sécurisées, et leur permettant de partager un service de suivi hiérarchique, complémentaire aux services d'information fluviale qui localisent les navires. Ces outils seront testés, validés et déployés au cours du projet avec le soutien de différents partenaires (expéditeurs, opérateurs logistiques, armateurs, ports et terminaux, administrations des voies navigables). Une coopération durable et plus étroite entre les acteurs des voies navigables et leurs partenaires de la chaîne d'approvisionnement permettra à plus de clients d'utiliser le transport fluvial (du changement mental au transfert modal) et donc de réduire les émissions de CO2 de leurs opérations logistiques. millions de t.km de route à voie navigable, soit 40 000 T de CO2 économisés d'ici la dixième année après le projet.

Mots clés

Track & trace

Standards mondiaux

Accès simple aux données

Réduction des émisisons de CO2

Solution dédiée unique

Partenaires du projet